., astuces, travail

4 raisons qui me rappellent pourquoi je suis Freelance

28 novembre 2017
mariebabeau-graphiste independante freelance strasbourg - 4 raisons qui me rappellent pourquoi je suis freelance


Comme vous le savez peut-être, il y a un mois et demi, nous avons déménagé à 800 km de notre ancienne ville.
Lorsque nous avons pris cette décision, cela a déclenché pas mal de débat. Notamment celui de se reconstruire dans une autre ville en tant que Freelance et de se faire un nouveau réseau, … pour résumer : trouver du travail et se faire de l’argent pour pouvoir vivre.
Depuis, l’inquiétude de nos proches nous suit, la question perdure et je me suis rappelé à quel point cela pouvait entacher la confiance en soi.

Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale n’est pas anodin. C’est un mode de vie à part, qui demande beaucoup d’ondes positives et de courage. C’est faire le choix d’avoir un salaire parfois capricieux afin de vivre de sa passion et de la manière dont on l’entend. Ce n’est pas juste une envie, une pulsion, c’est vraiment un choix : on crée notre emploi.
Mais voilà, naturellement, nos proches se demandent comment nous allons faire pour gagner notre vie et s’inquiètent pour nous. C’est difficile pour eux de comprendre pourquoi nous avons décidé de vivre ainsi et de tourner le dos à la vie salariale, surtout après un déménagement à l’autre bout de la France.

Au fil des années, une liste d’arguments s’est naturellement créée, pour argumenter mon choix de vie. Elles servent autant pour mes proches que pour moi. Cela me rappelle pourquoi je me suis lancée et pourquoi j’aime cette vie.

1.Libre

Créer une entreprise avec ses valeurs et sa personnalité, cela me semble plus valorisant que de suivre les idées d’une autre personne. Je peux vivre de ma passion, sans freins ni contraintes ! C’est à moi de décider la ligne que je veux suivre, sans être bridée par des problématiques qui ne me conviennent pas.
Un autre aspect qui n’est pas à négliger, c’est l’organisation de son temps de travail. Chacun son rythme, ses contraintes, ses attentes… C’est important de décider soi-même de l’équilibre qui nous convient.
Alors adieu la galère de poser un jour de repos ou de demander une autorisation pour quitter son poste 1h : je peux décider moi-même de partir plus tôt, tout comme finir un projet urgent en soirée. Tout est envisageable ! Cela
permet aussi d’être plus flexible pour mes clients. Soit dit en passant, c’est même un point positif à mettre en valeur pour son entreprise.

2.mieux gagner

Comme évoqué plus haut, on choisit aussi de perdre la sécurité d’avoir un salaire stable, certes. Mais je me suis toujours promis de ne pas travailler bêtement juste pour gagner ma vie. A mes yeux, autant le faire bien et surtout d’y prendre du plaisir !
A la fin d’une commande, j’ai toujours le même enthousiasme. Pas seulement parce que je vais pouvoir payer mon loyer et remplir mon frigo, mais parce que je me dis « je l’ai mérité ! ». Je sais comment et pourquoi j’ai gagné cet argent, et ça fait du bien ! D’un coup la confiance remonte et l’estime de soi rayonne !

3.Adieu la routine 

Métro-boulot-dodo : ces 3 mots ne s’appliquent pas à la vie entrepreneuriale.
Depuis que je suis à mon compte, je n’ai jamais trouvé le temps long, bien au contraire d’ailleurs. Je suis graphiste, mais aussi photographe, comptable, commerciale, … je peux changer de rôle quand je veux !
Quand je bloque sur un projet et que je n’arrive pas à créer, hop je switch sur une autre tâche. Et elles sont variées ! Je peux très bien laisser tomber le bureau pour aller à la rencontre de personnes pour travailler mon réseau, gérer ma comptabilité, améliorer mon référencement, travailler sur un projet perso, prendre des nouvelles de certains de mes clients, etc.
Pour moi les journées sont même trop courtes, j’aimerais faire plus de choses encore !

4.Rejoindre une communauté

On associe souvent ce mode de vie à la solitude mais bien au contraire ! Il existe beaucoup de site d’entraide, d’applications pour rencontrer d’autres entrepreneurs, etc. Les choix sont larges et il y en a pour tous les goûts !
Je n’ai pas encore testé, mais il y a aussi le système de co-working. C’est une bonne occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de leur demander des avis sur les projets en cours.
Pour ma part, j’ai un cercle d’amis freelances avec qui je parle quotidiennement, et participe à des groupes d’entraide (les sujets sont très variés). Ma clientèle est d’ailleurs beaucoup composée d’indépendants, ce qui fait mon bonheur. Cela crée un lien entre nous, qui va au-delà du « prestataire/client ». Ayant un statut en commun, on peut en parler, se conseiller et faire marcher le bouche-à-oreille.