Catégorie : astuces

., astuces, travail

4 raisons qui me rappellent pourquoi je suis Freelance

28 novembre 2017
mariebabeau-graphiste-freelance-independante-strasbourg-blog-quotidien-dune-freelance


Comme vous le savez peut-être, il y a un mois et demi, nous avons déménagé à 800 km de notre ancienne ville.
Lorsque nous avons pris cette décision, cela a déclenché pas mal de débat. Notamment celui de se reconstruire dans une autre ville en tant que Freelance et de se faire un nouveau réseau, … pour résumer : trouver du travail et se faire de l’argent pour pouvoir vivre.
Depuis, l’inquiétude de nos proches nous suit, la question perdure et je me suis rappelé à quel point cela pouvait entacher la confiance en soi.

Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale n’est pas anodin. C’est un mode de vie à part, qui demande beaucoup d’ondes positives et de courage. C’est faire le choix d’avoir un salaire parfois capricieux afin de vivre de sa passion et de la manière dont on l’entend. Ce n’est pas juste une envie, une pulsion, c’est vraiment un choix : on crée notre emploi.
Mais voilà, naturellement, nos proches se demandent comment nous allons faire pour gagner notre vie et s’inquiètent pour nous. C’est difficile pour eux de comprendre pourquoi nous avons décidé de vivre ainsi et de tourner le dos à la vie salariale, surtout après un déménagement à l’autre bout de la France.

Au fil des années, une liste d’arguments s’est naturellement créée, pour argumenter mon choix de vie. Elles servent autant pour mes proches que pour moi. Cela me rappelle pourquoi je me suis lancée et pourquoi j’aime cette vie.

1.Libre

Créer une entreprise avec ses valeurs et sa personnalité, cela me semble plus valorisant que de suivre les idées d’une autre personne. Je peux vivre de ma passion, sans freins ni contraintes ! C’est à moi de décider la ligne que je veux suivre, sans être bridée par des problématiques qui ne me conviennent pas.
Un autre aspect qui n’est pas à négliger, c’est l’organisation de son temps de travail. Chacun son rythme, ses contraintes, ses attentes… C’est important de décider soi-même de l’équilibre qui nous convient.
Alors adieu la galère de poser un jour de repos ou de demander une autorisation pour quitter son poste 1h : je peux décider moi-même de partir plus tôt, tout comme finir un projet urgent en soirée. Tout est envisageable ! Cela
permet aussi d’être plus flexible pour mes clients. Soit dit en passant, c’est même un point positif à mettre en valeur pour son entreprise.

2.mieux gagner

Comme évoqué plus haut, on choisit aussi de perdre la sécurité d’avoir un salaire stable, certes. Mais je me suis toujours promis de ne pas travailler bêtement juste pour gagner ma vie. A mes yeux, autant le faire bien et surtout d’y prendre du plaisir !
A la fin d’une commande, j’ai toujours le même enthousiasme. Pas seulement parce que je vais pouvoir payer mon loyer et remplir mon frigo, mais parce que je me dis « je l’ai mérité ! ». Je sais comment et pourquoi j’ai gagné cet argent, et ça fait du bien ! D’un coup la confiance remonte et l’estime de soi rayonne !

3.Adieu la routine 

Métro-boulot-dodo : ces 3 mots ne s’appliquent pas à la vie entrepreneuriale.
Depuis que je suis à mon compte, je n’ai jamais trouvé le temps long, bien au contraire d’ailleurs. Je suis graphiste, mais aussi photographe, comptable, commerciale, … je peux changer de rôle quand je veux !
Quand je bloque sur un projet et que je n’arrive pas à créer, hop je switch sur une autre tâche. Et elles sont variées ! Je peux très bien laisser tomber le bureau pour aller à la rencontre de personnes pour travailler mon réseau, gérer ma comptabilité, améliorer mon référencement, travailler sur un projet perso, prendre des nouvelles de certains de mes clients, etc.
Pour moi les journées sont même trop courtes, j’aimerais faire plus de choses encore !

4.Rejoindre une communauté

On associe souvent ce mode de vie à la solitude mais bien au contraire ! Il existe beaucoup de site d’entraide, d’applications pour rencontrer d’autres entrepreneurs, etc. Les choix sont larges et il y en a pour tous les goûts !
Je n’ai pas encore testé, mais il y a aussi le système de co-working. C’est une bonne occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de leur demander des avis sur les projets en cours.
Pour ma part, j’ai un cercle d’amis freelances avec qui je parle quotidiennement, et participe à des groupes d’entraide (les sujets sont très variés). Ma clientèle est d’ailleurs beaucoup composée d’indépendants, ce qui fait mon bonheur. Cela crée un lien entre nous, qui va au-delà du « prestataire/client ». Ayant un statut en commun, on peut en parler, se conseiller et faire marcher le bouche-à-oreille.

astuces, travail

Unsplash, le merveilleux site d’images libre de droits

27 octobre 2017
mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-independante-strasbourg-unsplash-dog-happy-graphic-blogger-01

Que ce soit pour illustrer un site fraichement créer ou agrémenter une présentation client, avoir un stock de photos sous la main, c’est toujours utile !
Un beau logo oui, mais un beau logo sur une belle photo, c’est encore mieux !

Etant indépendante et ayant donc peu de moyens pour m’accorder un abonnement sur les sites payants (souvent assez onéreux), j’ai longtemps cherché une alternative fiable.
Il existe bien une quantité de site offrant des photos libres de droits pour rien du tout. Mais bien souvent, le choix est plutôt restreint, et la qualité souvent absente.

C’est alors que j’ai découvert Unsplash, un site qui a révolutionné ma vie de graphiste !
Un jeune site (4 ans) qui a su se démarquer, et gagner en ampleur grâce à une communauté de photographes hors pair.
Unsplash propose des photos de haute qualité GRATUITEMENT, que ce soit à des fins commerciales ou non. Juste pour ça, on a envie de les remercier des millions de fois.

Mais au-delà d’être une banque d’images, c’est une grande source d’inspiration. Les artistes, qui nous cèdent généreusement leurs images, ont une sensibilité très douce et esthétique. Il m’arrive souvent de bloquer sur leur page d’accueil, scrollant à l’infini pour admirer les dernières publications.

Même Apple vient s’inspirer dans leur bibliothèque d’image, c’est pour dire ! (une application est d’ailleurs dispo sur AppleStore et Android, pour appliquer les images du site en fond d’écran)

Grâce à un système de « collection », on peut venir enregistrer nos images favorites à la manière de Pinterest et de ses tableaux. Ca permet de garder de côté des images qui nous plaisent, et d’aller les télécharger au besoin. Tout pour me plaire !

mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-independante-strasbourg-unsplash-dog-happy-graphic-blogger-01
mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-independante-strasbourg-unsplash-dog-happy-graphic-blogger-01

Et si vous mettez les images en ligne, n’oubliez pas de mettre les crédits. Comme vous pouvez le voir en dessous de chaque images, ils donnent une ligne de code HTML à intégrer dans un bloc texte pour former une petite étiquette. C’est plus joli qu’un simple lien.

Alors si vous aussi vous êtes fan de belles images, foncez ! Blogueur, à la tête d’une entreprise, webdesigner, graphiste, etc … vous trouverez forcément votre bonheur.

., astuces, ressources

Google Font : 5 combinaisons typographique

16 mai 2017
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-google font-01

Combiner deux typographies (entendre police de caractère) différentes est ma première règle pour faire un paragraphe ou un logo clair, équilibré et harmonieux. Bien souvent, j’aime lier une typographie Serif et Sans Serif, c’est-à-dire avec et sans empâtement. Mais parfois, les incontournable de notre ordinateur nous lassent …
Heureusement, beaucoup de choix s’offre à nous sur internet, mais faut-il savoir les choisir.

Il existe des sites spécialisés pour les créatifs pour nous aider à trouver la perle rare, mais tout n’est pas gratuit et libre de droit. C’est pour cela que je conseille Google Font.

Il s’agit d’un site répertoriant plusieurs typographies Open Source, où l’on peut aisément enregistrer ses favoris pour en faire des collections, que l’on peut ensuite télécharger. Ici pas de complication, tout est étudié pour faciliter sa recherche et sa sélection.
Petit plus : toutes les polices peuvent être installées sur votre site internet. WordPress propose par exemple plusieurs plugin qui simplifient l’installation et l’utilisation, ce qui évite de devoir le faire manuellement.

mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-google font-01
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-google font-01
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-google font-01
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-google font-01
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-google font-01

Si vous avez un coup de coeur pour l’une de mes combinaison, voici le lien de chacune des polices, dans l’ordre :
Playfair
– Open Sans Light

Oswald
– Raleway

Montserrat
Playfair Italic

Abril Fatface
Roboto Light

Nixie One
Poppins

Maintenant vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas trouver la police idéale !

., astuces, blog

Construire son brief : orienter son graphiste

25 avril 2017
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-brief-creatif

En premier lieu, se lancer dans la création de son identité est une aventure pleine d’action. Mais c’est avant tout quelque chose de primordial car c’est ce qui va vous définir, vous différencier.

Identité nom féminin : Données qui déterminent chaque personne et qui permettent de la différencier des autres.

Rédiger un brief créatif – se définir avec des mots et traduire ce que l’on veut – peut s’avérer parfois compliqué. Je parle en connaissance de cause car réaliser ma propre charte graphique a été le projet le plus difficile pour moi. On sait ce que l’on veut, ce que l’on aime, mais c’est une chose acquise. L’écrire et le traduire en forme ou en couleur peut devenir une source de stress et de doute infini !

C’est pourquoi je vais éclaircir ici les grands points nécessaires pour vous, et  votre graphiste.

 

1. QUEL EST L’OBJET DE VOTRE ENTREPRISE ET CE A QUOI ELLE EST DESTINEE

Premièrement, votre entreprise est née d’une passion, d’une tradition,  d’un savoir-faire … ou tout simplement d’une envie ! Pour créer votre logo, il faut définir la « carte d’identité » de votre entreprise, ce pourquoi elle existe.

2. VOTRE PUBLIC ET CE QUI LUI PLAIT

Réfléchir au profil type de votre public est le meilleur moyen de viser juste. Son âge, son sexe, sa nationalité, ses centres d’intérêt, etc.
Connaître son public et ce qui compte pour lui vous permettra de mener au mieux votre communication.

3. LES MOTS CLEFS

Etablir une liste de mot clefs qui traduira l’esprit de votre entreprise et ses valeurs est une chose importante. Elle permet de manière simple de comprendre vos motivations et de commencer à appréhender le logo. Par exemple, la première chose que je fais lors d’une commande, est d’imaginer un symbole pour chaque mot.

4. VOS CONCURRENTS ET CE QUI VOUS DEMARQUE

Il va falloir maintenant regarder ce qu’il se passe aux alentours. Savoir quels sont vos concurrents vous permet de savoir ce qui vous démarque et vers quelle direction vous voulez aller, ou pas.
En fait, ce qui fait le succès d’une activité est sa différence ! Tant par ses produits et/ou services, que par son identité graphique. 

5. INSPIRATIONS

Toutefois, si votre côté créatif a envie d’intervenir, ou si vous avez des envies particulières, faites-vous un dossier d’image ou par exemple un tableau d’inspiration Pinterest. Quand les mots ne suffisent pas, il y a les images !
Par exemple des couleurs, des paysages, des photos de vos produits, de votre boutique, des logo, … N’hésitez pas à me faire partager ce que vous aimez. Ci-dessous vous retrouverez par exemple une planche d’inspiration que j’ai réalisé pour l’un de mes derniers logos. 

mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-moodbar-pinterest-mariage

La stratégie que je viens de définir peut aussi s’appliquer pour les particuliers ou pour le domaine de la photographie, à quelques détails près.
Si vous me faites par exemple appel pour des photos, une petite « carte d’identité » personnelle et des mots clefs vous définissant sont très utile pour moi afin de choisir le style, la composition, la retouche, etc.