Catégorie : blog

blog, vie + découverte

Chez Babette – Ma nouvelle Papeterie !

11 mars 2019

Cela fait pas mal de temps que je voulais construire ce genre de projet. Avoir quelque chose en parallèle de mon activité pro me tenait à coeur. Cela permet de faire des choses plus librement, d’éviter de passer tout son temps à trop travailler, et puis … à force de voir tout vos beaux projets professionnels, j’ai eu envie moi aussi de créer ma marque.

Le papier était le support commun à toutes mes idées en tête (faire-part de mariage, petites cartes d’évènement, etc) et j’ai donc décidé de me lancer dans une marque de petite papeterie & co. Pourquoi le « &co » ? C’est histoire de me laisser le loisir d’ajouter d’autres choses que des supports imprimés ^^Par exemple … des pin’s, ou des petites broderies qui sait !

Mais revenons à nos moutons : Babette !

 

Tout d’abord pourquoi ce nom ?

 

Babette, c’est un personnage qui a marqué pas mal d’esprit dans ma famille, et pas que d’ailleurs ! Il s’agit de ma grand-mère, qui a toujours eu une personnalité détonante et qui nous a fait tourner la tête pas mal de fois ^^
Renée de son prénom, le surnom « Babette » lui a vite collé à la peau.

Elle nous a malheureusement quittée il y a à peu près 1 an et demi, et j’ai voulu tout naturellement lui rendre hommage. C’est une manière de la faire vivre encore et encore 🙂

Qu’allez-vous pouvoir trouver Chez Babette ?

 

Pour le moment il y a quelques modèles de carnets et un calendrier illustré à l’aquarelle, qui reprend les fruits et légumes de chaque mois.
J’en suis encore aux balbutiements, mais ça devrait vite évoluer. Je n’ai pas encore trouvé tous les moyens techniques de réaliser mes idées, mais ça avance ça avance 🙂 Et puis le monde de l’imprimerie est tellement vaste, que j’ai envie de prendre mon temps pour fouiller tout ce qui pourrait être possible ! J’ai vraiment envie de finir sur des produits de qualité, et pas forcément de faire en quantité. Après tout, il faut que ça reste un plaisir (c’est le but quoi !).

Pour le moment, c’est le calendrier qui est mon petit Best Seller. Et ça me plaît bien comme ça, car je peux vous dire que j’en ai passé des heures à le réaliser 🙂 J’ai dessiné et peint plus de 200 fruits et légumes … sacré travail !

 

Le petit + des mes impressions

 

Pour le moment, la vraie valeur ajoutée à mes produits c’est le côté local ! Le papier est issu de la papeterie LANA. C’est une entreprise strasbourgeoise (quartier Robertsau pour les strasbourgeois) qui fabrique ses papiers, dans une démarque écologique. L’eau utilisée à leur fabrication est issue du canal juste à côté, et la pâte à papier est issue d’une ressource forestière durable dont l’origine est traçable. Pas la peine de vous dire que les papiers, en plus de ça, son d’une qualité haut de gamme. Et ça se sent rien qu’au toucher ! J’invite tous les strasbourgeois amoureux du papier, à se rendre au magasin d’usine au chemin de l’anguille. Il y a beaucoup de papiers proposé, à des tarifs vraiment attractifs !

L’étape qui a été la plus délicate, c’était de trouver un imprimeur qui accepte d’imprimer sur leur papier. Et avec un peu de patience, j’ai trouvé l’entreprise ouverte à ce genre de projet sur Strasbourg, et boum, ma petite collection est née.

Pour le moment, tous les objets sont réalisés de manière artisanale. Je relie donc moi-même chaque carnet, à la main.

Prochaine étape

 

Ca va être de créer des objets complémentaires à mes carnets, qui sont tout aussi utile au quotidien. A savoir des  « TO DO LIST », des semainiers, des petits carnets de poche, etc. Avant de lancer tout ça, j’avais envie de voir comment allait évoluer ces premiers pas en boutique Etsy. Pour le moment la boutique vie, et j’ai quelques commandes. Ca suffit à me rendre contente et à me dire que c’est pas une mauvaise idée ! Dans le futur, je me ferais sûrement un e-shop perso (j’avoue que mon côté graphiste a bien envie de faire ce projet :p) et je tenterais peut-être quelques points de ventes à Strasbourg et environs. Enfin, ça risque d’être dans un futur un peu lointain. Je me laisse d’abord le temps de bien réfléchir à mes objets. 

 

En attendant, je vous invite à suivre cette aventure sur instagram et aller sur ma boutique ETSY pour voir ce qui est dispo dans la boutique !

astuces, blog, travail

Qu’est-ce qu’un fichier vectoriel ?

6 mars 2019

C’est un mot qu’on entend souvent et qui parait légèrement barbare, et pourtant, il est bien utile !
Graphiste ou imprimeur, nous en sommes plutôt friands … j’ai bien nommé le vecteur !

Si vous ne savez pas encore ce que c’est, pas de panique, cet article est ici pour vous l’expliquer en quelques petits paragraphes. Rien de bien compliqué au final, vous allez voir.

 

COMMENT ÇA SE PASSE ?

 

Contrairement aux images matricielles (JPG, PNG et GIF), qui sont un assemblage de pixels, une image vectorielle se définit par une équation mathématique. Elle est composée de plusieurs objets géométriques, chacun définis par différents attributs (couleur, transparence, épaisseur de trait, etc).

Bon … je sais, ce n’est pas encore très clair tout ça. Moi-même, quand j’étais étudiante, je me sentais un peu perdue avec ce genre de définition… et il n’y a pas de honte à avoir !
Pour mieux comprendre, il suffit jute de regarder la différence en image.

Voici un exemple ci-dessous (au passage je vous présente le logo de Physalice, une marque de savons artisanaux, bientôt dispo sur le portfolio !)

J’ai décidé de grossir le physalis, élément graphique du logo. Sur le premier zoom, on voit que la version vectorielle ne subit aucun dégât et ne perd pas en qualité. Quant à l’image « matricielle » … on ne peut pas en dire autant. Le visuel devient flou, et les pixels commencent à apparaître.

POURQUOI ON L’AIME ?

 

Une image vectorielle peut être agrandit autant de fois que l’on veut, et c’est ce qui la rend magique et bien pratique !
Que vous imprimiez votre logo sur une carte de visite ou sur une affiche 4/3m, il sera toujours aussi pimpant, sans perdre de qualité !
A mon avis, c’est la chose la plus important qu’il faut retenir de tout ça : vous pourrez mettre votre logo PARTOUT sans réfléchir.

 

QUEL TYPE DE FICHIER ?

 

Les logos vectoriels sont créés bien souvent sur le logiciel Illustrator. C’est ce qui donne les fichiers « AI. » dont tout le monde doit vous parler.

Mais ce n’est pas le seul type de fichier disponible pour les vecteurs. Si vous n’en avez pas en votre possession, ce n’est pas grave, il en existe d’autres ! D’ailleurs, ce n’est pas obligatoire d’avoir un fichier illustrator à la livraison d’un logo. Tant qu’un fichier vectoriel est présent dans votre package, tout va bien (les fichiers Ai, dit « fichiers sources » augmente le tarif de votre prestation, car il s’agit vraiment de notre création originale).
Les PDF, EPS et SVG sont les fichiers les plus utilisés, et c’est ce qui vous sera utile, ainsi qu’à votre imprimeur. Ils pourront extraire votre logo et autres éléments vectoriels en toute simplicité.

 

MAIS ALORS LES PNG JPG ET GIF SERVENT À QUOI ?

 

Bien que les fichiers vectoriels détiennent de sacrés pouvoirs d’agrandissement, il ne faut pas pour autant bouder les images matricielles.
Les PNG, JPG ET GIF vous seront très utile pour l’usage quotidien de votre logo sur internet. Les PDF sont seulement utilisés pour les supports imprimés, et inutilisable pour le web.
Par exemple, pour mettre votre logo en haut de votre site, en image de profil facebook, etc, ce sera le JPG ou PNG qu’il faudra solliciter.

Pour ma part, au moment de la livraison de votre logo, je vous livre un dossier contenant … d’autres dossiers ^^
Je m’explique : vous trouverez dedans un dossier par type de fichier. Un nommé « JPG », « PNG » et enfin « PDF ».
Dans chaque dossier se trouve les fichiers de votre logo, dans chacune de ses versions. Ainsi, vous avez toutes les clefs en mains pour vous approprier votre logo 🙂

blog

Le Voyage à Nantes : arrêt sur l’expo « Le Nu et la Roche »

28 juillet 2017
2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01

Il y a quelques jours, je me suis accordé une pause touristique au « Voyage à Nantes ».
Le Voyage à Nantes, c’est un parcours culturel qui s’étire du Lieu Unique, aux Hangars à Bananes. On y découvre des oeuvres artistiques, des éléments du patrimoine nantais, des architectures contemporaines, des expos fantastiques, des lieux revisités, etc etc.
Cette année, on peut d’ailleurs avoir la chance de commencer par la rétrospective sur H.R Giger, créateur du design d’Alien, qui est juste superbe !

2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01

Mais non non non, ce n’est pas de ça que je vais vous parler aujourd’hui. Bien que Giger soit un artiste hors normes et intrigant, c’est « Le Nu et la Roche » qui a retenu toute mon attention.
Ce sont les tons rosés du marbre et le titre qui ont suscité ma curiosité lorsque je feuilletais le programme.
Par chance, et je crois que c’était le destin, nous avons bu un verre juste à côté de la galerie ! Une bonne occasion d’aller voir tout ça.

2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01

On entre dans la Galerie Hab. Un grand espace lumineux. Du minimalisme. Des nuances neutres, douces.
A priori, ça ne pouvait que me plaire ! Un texte nous fait face et, on commence l’exposition avec deux oeuvres nous mettant en scène robinets et crustacés.
Daniel Dewar et Grégory Gicquel travaillent ensemble depuis 1998. Ici ils se plongent dans l’intimité du corps humain, au biais de sculptures et de marqueteries en marbre, dolérite, grès ou granit.

Le fait que l’on parle d’intimité dans un si grand espace m’a tout de suite plu ! Généralement, cette notion est synonyme de petites pièces sombres. Ici c’est tout le contraire, mais le silence demeure.
Dans cette exposition, tout est question d’analogie entre fragments de corps et objets (robinet, coquillage, accessoire de cuisine, etc). Une manière belle et simple de raconter les choses. On est loin de l’univers de Giger qui, au contraire, utilise l’anatomie humaine de manière assumée ^^
Je n’en dis pas plus, et je vous laisse voir les photos. Pour plus d’infos rendez-vous ici et puis au mieux, allez voir l’expo à la Galerie Hab.

2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01
2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01
2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01
2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01
2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01
2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01
2-mariebabeau-graphiste-freelance-photographe-freelance-independante-strasbourg-poitiers-france-colletion antique-bijoux baume-01-01

PS : les photos sont réalisées avec mon portable. D’un côté je m’excuse pour la qualité, qui aurait été meilleure avec mon réflex. Mais en même temps, je me dis que c’est plutôt pas mal pour un portable ! (Huawei p8 Lite 2017 pour info).

blog

Visite à la Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée

9 mai 2017
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-strasbourg-poitiers-france-museum histoire naturelle-paris-01

Le mois dernier j’ai fait un rapide séjour à Paris pour retrouver la folle équipe de Salle des Machines (le site est d’ailleurs fermé, du changement opère … suspens !).
Bien sur, qui dit visite à Paris, dit Musée ! Et cette fois-ci, notre curiosité a choisi le Muséum d’Histoire Naturelle, plus précisément la Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée.

mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-strasbourg-poitiers-france-museum histoire naturelle-paris-01

J’étais obligé d’attraper quelques images de ce lieu extraordinaire sur ma pellicule.
Nous avions déjà visité la Galerie de l’Evolution et comme d’habitude nous n’avons pas été déçues. Les yeux grands ouverts, nous avons déambulé les allées du musée, avec des « hoooooo » et des « haaaa » à chacune de nos découvertes. Je n’ai fait que de me dire qu’il fallait que j’emmène mon neveu et ma nièce car c’est une manière concrète de leur apprendre la différence entre chaque espèce et la manière dont elles ont évoluée. Entre un livre ou un musée … je sais tout de suite quoi choisir !

 

Je conseille donc aux enfants, aux grands enfants, à tout le monde de visiter ce musée ! C’est une réelle source d’inspiration et un bon moyen de remettre les choses dans l’ordre.
Histoire d’apprécier chaque morceaux d’os, c’est mieux d’y consacrer un après-midi entier car il y a énormément à voir. Le premier étage est consacré aux squelettes en tout genre (l’entrée est d’ailleurs assez impressionante car tous les squelettes nous font face – cf image ci-dessous- ), le second à la Paléontologie et enfin il y a tout ce qui est invertébré et fossile au dernier étage.

mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-strasbourg-poitiers-france-museum histoire naturelle-paris-01
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-strasbourg-poitiers-france-museum histoire naturelle-paris-01
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-strasbourg-poitiers-france-museum histoire naturelle-paris-01
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-strasbourg-poitiers-france-museum histoire naturelle-paris-01
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-strasbourg-poitiers-france-museum histoire naturelle-paris-01
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-strasbourg-poitiers-france-museum histoire naturelle-paris-01
., astuces, blog

Construire son brief : orienter son graphiste

25 avril 2017
mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-brief-creatif

En premier lieu, se lancer dans la création de son identité est une aventure pleine d’action. Mais c’est avant tout quelque chose de primordial car c’est ce qui va vous définir, vous différencier.

Identité nom féminin : Données qui déterminent chaque personne et qui permettent de la différencier des autres.

Rédiger un brief créatif – se définir avec des mots et traduire ce que l’on veut – peut s’avérer parfois compliqué. Je parle en connaissance de cause car réaliser ma propre charte graphique a été le projet le plus difficile pour moi. On sait ce que l’on veut, ce que l’on aime, mais c’est une chose acquise. L’écrire et le traduire en forme ou en couleur peut devenir une source de stress et de doute infini !

C’est pourquoi je vais éclaircir ici les grands points nécessaires pour vous, et  votre graphiste.

 

1. QUEL EST L’OBJET DE VOTRE ENTREPRISE ET CE A QUOI ELLE EST DESTINEE

Premièrement, votre entreprise est née d’une passion, d’une tradition,  d’un savoir-faire … ou tout simplement d’une envie ! Pour créer votre logo, il faut définir la « carte d’identité » de votre entreprise, ce pourquoi elle existe.

2. VOTRE PUBLIC ET CE QUI LUI PLAIT

Réfléchir au profil type de votre public est le meilleur moyen de viser juste. Son âge, son sexe, sa nationalité, ses centres d’intérêt, etc.
Connaître son public et ce qui compte pour lui vous permettra de mener au mieux votre communication.

3. LES MOTS CLEFS

Etablir une liste de mot clefs qui traduira l’esprit de votre entreprise et ses valeurs est une chose importante. Elle permet de manière simple de comprendre vos motivations et de commencer à appréhender le logo. Par exemple, la première chose que je fais lors d’une commande, est d’imaginer un symbole pour chaque mot.

4. VOS CONCURRENTS ET CE QUI VOUS DEMARQUE

Il va falloir maintenant regarder ce qu’il se passe aux alentours. Savoir quels sont vos concurrents vous permet de savoir ce qui vous démarque et vers quelle direction vous voulez aller, ou pas.
En fait, ce qui fait le succès d’une activité est sa différence ! Tant par ses produits et/ou services, que par son identité graphique. 

5. INSPIRATIONS

Toutefois, si votre côté créatif a envie d’intervenir, ou si vous avez des envies particulières, faites-vous un dossier d’image ou par exemple un tableau d’inspiration Pinterest. Quand les mots ne suffisent pas, il y a les images !
Par exemple des couleurs, des paysages, des photos de vos produits, de votre boutique, des logo, … N’hésitez pas à me faire partager ce que vous aimez. Ci-dessous vous retrouverez par exemple une planche d’inspiration que j’ai réalisé pour l’un de mes derniers logos. 

mariebabeau-graphiste-photographe-freelance-independante-poitiers-strasbourg-nantes-france-moodbar-pinterest-mariage

La stratégie que je viens de définir peut aussi s’appliquer pour les particuliers ou pour le domaine de la photographie, à quelques détails près.
Si vous me faites par exemple appel pour des photos, une petite « carte d’identité » personnelle et des mots clefs vous définissant sont très utile pour moi afin de choisir le style, la composition, la retouche, etc.

blog

Saint Valentin + Photographie de bijoux (Bijoux Baume)

14 février 2017
mariebabeau-graphiste-infographiste-poitiers-france-paris-nantes-lyon-grand ouest-ouest-aquitaine-freelance-saint-valentin-illustration-01-photographie de bijoux

Je ne suis pas une grande fan de la Saint Valentin, mais je me dis que c’est une bonne occasion de donner un peu de douceur et d’amour.
Ca nous permet de penser un peu plus aux autres sans paraître trop cucul la praline. Alors faut en profiter !

Donc Bonne Saint Valentin à tous !

Comme certains aiment faire plaisir avec un cadeau, je vous délivre -encore- 3 coups de coeur photographiés à Bijoux Baume.
3 bijoux qui me semblent à la fois moderne (le pendentif et les boucles d’oreille datent de début 1900, comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences !) et intemporel.
Comme d’habitude, vous pourrez retrouver le lien de chaque bijou dans leur description.



mariebabeau-graphiste-photographe-independante-freelance-aquitaine-poitiers-bordeaux-nantes-paris-grand ouest-bijjoux baume-photographie de bijoux
mariebabeau-graphiste-photographe-independante-freelance-aquitaine-poitiers-bordeaux-nantes-paris-grand ouest-bijjoux baume-photographie de bijoux
mariebabeau-graphiste-photographe-independante-freelance-aquitaine-poitiers-bordeaux-nantes-paris-grand ouest-bijjoux baume-photographie de bijoux
blog

Photographie bijoux – Nouveautés de la semaine

7 février 2017
mariebabeau-bijoux baume-graphiste-poitiers-nantes-paris-france-lille

Photographie bijoux

Comme vous avez pu le voir dans mon portfolio, je réalise régulièrement des photographies pour Bijoux Baume, une bijouterie dans le centre de Poitiers.
Plusieurs fois par mois, je découvre les nouveautés en les photographiant, pour les faire apparaître sur leurs différents e-shop.

Emeraudes, saphirs, pierres précieuses, or, diamant, … chacun détient sa beauté et il y en a pour tous les goûts !
Je vous laisse découvrir les 3 bijoux coup de coeur que j’ai photographié cette semaine.

mariebabeau-bijoux baume-photographe-graphiste-poitiers-france-nantes-paris
mariebabeau-bijoux baume-photographe-graphiste-poitiers-france-nantes-paris-3
mariebabeau-bijoux baume-photographe-graphiste-poitiers-france-nantes-paris-2

Petite parenthèse graphique : j’ai aussi travaillé sur le site de la bijouterie, pour réaliser quelques visuels.
Je les rajoute très vite sur mon portfolio !

mariebabeau-bijoux baume-graphiste-infographiste-poitiers-france-paris-nantes-lyon-grand ouest-ouest-aquitaine
blog

Projet 2017 – Wedding card

17 janvier 2017

 

Ayant pour projet de confectionner ma collection de « wedding card », je vous dévoile en guest deux prototypes.
Un peu d’élégance et d’air marin pour ces pistes.

Pourquoi me lancer dans ce type de création ?
Parce que le graphisme est pour moi une passion qui ne cesse de grandir, et je ressens le besoin d’apporter ma touche personnelle aux mariages, autrement qu’en photo.
Le but n’est pas forcément de commercialiser les cartes, mais surtout de me faire plaisir et de pouvoir proposer un service supplémentaire aux mariés.

mariebabeau-blog-weddingcard-01-graphiste

 

mariebabeau-blog-weddingcard-graphiste